Notre philosophie

Notre marque de foulards Cambodgiens Krama Krama ne se résume pas qu’à une histoire de modes, de tendances, de social business. C’est avant tout l’histoire d’une rencontre avec un pays, le Cambodge. C’est l’histoire d’une rencontre où le charme opère au premier coup d’oeil, dès les premiers pas sur le tarmac d’un aéroport. Celui de Siem Reap, capitale touristique du Cambodge.

Il y a des endroits où vous vous sentez bien sans vraiment savoir pourquoi. Ce fut le cas lors de notre premier jour au Cambodge en mars 2012. Puis après vous commencez à découvrir le pays, et là vous savez pourquoi vous êtes si heureux d’être au Cambodge.

On ne va pas réécrire l’histoire du Cambodge, vous la connaissez, nous aussi. Ce pays a connu le pire pendant des années avec le régime des Khmers rouges où près de 20% de la population a péri. Les jeunes générations n’ont aujourd’hui qu’un souhait : participer à la reconstruction du Royaume du Cambodge.

Le premier foulard “krama” que nous avons vu au Cambodge en 2012 était porté autour du cou par un jeune enfant d’une dizaine d’années. Son krama traditionnel (vert et violet) n’était pas de toute jeunesse, mais il avait l’air tellement fier de nous le montrer et de l’exhiber.

Quand notre guide cambodgien nous a décrit ce foulard porté depuis des siècles par les khmers, la façon dont il est tissé traditionnellement ainsi que son utilité (il peut service de hamac, mais aussi de porte bébé ou encore de baluchon), nous sommes littéralement tombés sous le charme de cette étoffe ancestrale.

Nous voulons avec Krama Krama promouvoir cet artisanat et faire perdurer ce savoir-faire traditionnel de génération en génération. Nous voulons aussi avec Krama Krama vous proposer un accessoire de mode de qualité, fait dans de bonnes conditions de travail avec une rémunération équitable des tisserandes de notre atelier. Nous voulons avec Krama Krama participer au développement de l’école Sala Baï créée par l’ONG française Agir Pour le Cambodge, qui chaque année forme gratuitement aux métiers de l’hôtellerie et de la restauration plus de 100 jeunes Cambodgiens défavorisés. Pour cela nous sommes heureux de reverser 5 euros pour chaque foulard vendu sur notre boutique en ligne. Nous sommes si fiers de pouvoir aider avec nos moyens, cette formidable école qu’est Sala Baï.

Enfin nous voulons vous rendre fiers de porter l’âme du Cambodge. N’oubliez surtout pas de porter fièrement votre krama !

Pin It